Accueil > Textes > Vie quotidienne > Hygiène > La douche de Marie-Laure : Une relation de confiance

La douche de Marie-Laure : Une relation de confiance

Telecharger le pdf  Télécharger l'article en PDF

http://www.photo-libre.frDeux par deux les enfants se savonnent et s’arrosent ! Le plus dur c’est de sortir de la douche... sans oublier de fermer le robinet ! Après on est tout doux ! Schérazade semble bien apprécier ce moment : avec deux copines, elles font la danse du ventre dans le dortoir au lieu de se rhabiller ! Aurélie va pouvoir mettre sa jolie jupe et Jessica se coiffer. Je regarde discrètement si tout le monde s’est bien lavé et a posé culottes, chaussettes et autres vêtements au linge sale. Tiens ? Il me semble voir un « petit bobo » qui pourrait être soigné. L’occasion d’aller voir Sylvie, l’infirmière.

Ce n’est pas la première fois que Marie-Laure sort de la douche les cheveux tout sec ! « Marie-Laure ? ». Elle ne m’entend pas. Marie-Laure a enlevé ses appareils auditifs pour se laver, je l’avais oublié.
Le lendemain, dans les douches collectives, elle refuse de se mettre la tête sous le robinet : ça coule dru et ça doit résonner dans sa tête. En tout cas elle a peur. « Viens, on va essayer de se shampouiner » . Je sens une résistance très forte pour se mouiller les cheveux. Elle serre les paupières et se tend le cou en avant : on ne sait jamais, si ça coulait dans les yeux ?... On se shampouine mais comment faire pour se rincer les cheveux blancs de mousse ?

À côté, les autres filles rient et se balancent de grands seaux d’eau. Marie-Laure redoute vraiment le moment où elle mettra la tête sous l’eau et je dois lui faire sentir ce que je vais faire. Je lui fais signe de s’allonger, la tête sur mes genoux. Confortablement « installée », sa tête en arrière, comme chez le coiffeur, elle est malgré tout complètement crispée ne voyant pas trop où je veux en venir... Doucement de l’eau coule sur ses cheveux. Je lui souris. Elle voit ma tête à l’envers : ça doit ressembler à une grimace, m’enfin elle ose elle aussi un petit sourire. Je continue à lui rincer les cheveux et peu à peu son corps se relâche, elle reprend confiance. C’est sans doute pas facile de se laisser manipuler ainsi ! Encore un peu d’eau, et voilà, elle est toute propre et ça n’a pas piqué les yeux !

Demain elle se mettra debout petit à petit elle reprendra confiance. Son sourire me dit qu’elle est bien partie pour y arriver !

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0