Accueil > Pris sur le vif > La couleur des frites

La couleur des frites

Telecharger le pdf  Télécharger l'article en PDF

Le repas est fini, c’est le moment des activités calmes. Cédric et Franck sont dans le champ derrière la colo, ils jouent tranquillement. Je les regarde du coin de l’œil. Ils sont ce que l’on a coutume d’appeler des enfants sans problème. Ils participent aux activités, sont volontaires et ne se bagarrent pas. Je vais voir un groupe qui joue plus loin à un jeu de société.Au bout d’un moment, des cris. Cdric et Franck sont dans un corps à corps d’une agressivité inouïe. Des animateurs les séparent. Quelques pansements, massages à l’arnica et instants de calme plus tard, nous parlons avec les enfants.

— Eh bien voilà ! Dans les paquets de frites (petits bonbons allongés et acides), il dit que l’on trouve des frites bleues et moi je lui dit que non.
— Et vous n’avez pas trouvé d’autre moyen pour vous mettre d’accord que de vous taper dessus ?
(silence des enfants).
Je commence un discours de morale appliquée.

Je situe de type de situation dans d’autres moments de la vie où des gens ne sont pas d’accord entre eux et trouvent des moyens intelligents de trancher le différent.
Ils m’écoutent poliment, mais ne savent-il pas déjà tout ce que je raconte ? Seulement, lorsque l’on a 9 ans, il ne doit pas toujours être facile de trouver des médiations, de différer la recherche de la vérité et de « qui de nous deux à raison »... Surtout quand il s’agit de savoir si l’on trouve des frites bleues dans les paquets.

Olivier Ivanoff

Article paru dans les Cahiers de l’animation Vacances Loisirs n°11.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0